8 mars 2016

AGENCE AVOUS, Paris



Vous permettez, on va se mettre dans l'ambiance. Il est 7h du matin, faut se réveiller… oh j’ai sommeil… Short ou pantalon, plat ou talon, soleil ou pluie… ma journée débute par un footing forcé jusqu’à la gare d’Enghien-les-Bains. Ligne H, Metro 5, puis 7bis, et me voilà enfin arrivée à l'Agence Avous. Ces 2 derniers mois, j’ai endossé le rôle trépidant d’une stagiaire dans cette agence d'architecture d'intérieur, à deux pas des Buttes Chaumont, afin de changer d'air et de cadre pour une vie speed que je troque volontiers!    




Tenue par Solène Héry et David Granger, deux jeunes associés, la boîte se préserve de cette ramification hiérarchique, tant ce métier leur plaît dans ses divers aspects. Leur clientèle s'avère être des particuliers en mal d'idées ou d'ennui intérieur. Quant à leur style, je n'ai d'autre mot que POP à la bouche. Dynamisme des formes, couleurs et matières, interventions audacieuses sont les ingrédients de leurs recettes secrètes, en plus de leur bonne humeur.




Mon quotidien a été rythmé par de nombreuses tasses de thé, de gourmandises, de bonnes galettes de roi, de franches rigolades en plus d'une fréquence au click plus soutenu sur mon poste de travail. Car oui, il ne faudrait pas l'oublier, l’apprentissage en entreprise est le meilleur moyen de (se) découvrir. Et d'ailleurs que de découvertes! 




Découverte n°1 : Chansons françaises de France Gall à Daniel Balavoine, en passant par Charles Trenet (que j’affectionne tout particulièrement !).
Ce fut une des missions que David s’était donnée : rattraper mon manque de culture musicale française qui, je dois avouer, se rapproche du néant. Je me prêtais alors avec plaisir, car ces mélodies regorgent de poésies. Paris me semble si douce même en pleine heure de pointe à République, ou encore sous une pluie rageuse. Un véritable hymne au bonheur léger dans notre train-train quotidien."I'm signing in the rainnn!!"



Découverte n°2 : La trottinette, pour les plus intimes, la « trott' » !
Livin’ la vida loca ! Certes, à chacun son niveau, mais sur Paris, rien est aisé : on y laisserait sa vie (ou celle de l’autre quand on lui rentre dedans). Véritable mode de vie, nos intrépides compères écolos se rendent sur chantier avec. Une expérience agréable et qui fait mouche ! 

David sur un de ses nombreux joujous!

Découverte n°3 : Visites de Paris
L’avantage avec Paris, c’est son perpétuel mystère. Et quand plusieurs chantiers sont disséminés dans tous les coins de Paris, les allers-retours peuvent se transformer en balade culturelle. L’occasion se présente donc pour en apprendre un peu, à travers son architecture, ses cicatrices, ses forces. #Parisjetaime



Découverte n°4 : Visites artistiques
Si Bernadette a un jour vu la Sainte Vierge dans une grotte humide à Lourdes, moi je peux me vanter d’avoir vu et toucher un Pollock sur un chantier à Cachan. Vivi 1 – Bernie 0. 




Découverte n°5 : Cocktail thé aux épices et rhum chocolat 
Solène est une véritable expérimentatrice. Cela se ressent dans son travail, bien sûr, mais aussi bien dilué dans son quotidien. Un exemple ? Son thé qui fouette nos neurones en fin de semaine. En avant-première, voici sa recette ! Ingrédients pour 1 personne:
Classic Chai de YOGI TEA ou (thé vanille pour les petits joueurs) / Miel /  Arome vanille /  Lait / Rhum chocolat
Laisser infuser le thé dans de l’eau frémissante. Le Classic Chai étant très épicé, attention à la surdose ou à une infusion trop longue! Ajouter un nuage de lait, quelques gouttes d’arôme de vanille, afin d’adoucir le tout. Pour la quantité de rhum et de miel, je pense que cela dépend du palais de chacun, le rhum doit cependant être subtil. Bonne dégustation !





Découverte n°6 : Maison et Objet !
Véritables opportunités pour prendre conscience des actuelles tendances, ce salon ouvre ses portes 2 fois par ans. J'ai eu le privilège de m'y rendre grâce à l'Agence Avous. Pour en savoir plus sur mes coups de cœur, je  vous invite à vous rendre sur mon article Maison et Objet 2016. 

Découverte n°7 : Moi!
Je vous épargne les détails, alliant plans techniques, étapes d’esquisses et autres. Cette aventure sous la bienveillance de l’Agence Avous, m’a confirmé que mon revirement professionnel n’était pas un caprice, mais une décision dûment prise. S'investir, prendre des risques, être concernée... Un stage nous permet d'apprendre le métier, mais aussi sur nous. Nos forces, nos faiblesses, nos motivations, nos réactions, nos interactions avec l'autre. Il faut aussi savoir s'écouter. 

Et pour finir quelques photos souvenirs prises en backstage lors du shooting d’un magnifique appartement Art Déco

Solène rêveuse
David, le photographe attitré!
La notion d'équipe comme véritable méthode de travail!
Le duo sur de confortable Acapulco, alors que j'hérite de la luge!!


Pour conclure, je rajouterai ce petit mot à l’Agence Avous : Merci pour ces 2 mois chargés en apprentissages et découvertes. Article promis, article pondu ! Bonne continuation à vous !


Pour plus d'info:
Agence Avous
94 rue Compans, Paris 19e
tel: 09 50 17 76 63
 

2 commentaires:

  1. Bravo pour ce bel article, c'est un joli reflet des Off de ton stage à l'agence! Dès que tu es à Paris, un Thé Chai fumant t'attend à l'agence... sans rhum chocolat, la bouteille étant vide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends note! A très bientôt!!

      Supprimer